Notaires de France Retour

Tarifs

La loi n°2015-990, le décret n°2016-230 et l'arrêté du 26 février 2016 fixent les tarifs réglementés des notaires pour certaines de leurs activités.

Un notaire peut pratiquer, pour les opérations initiées après le 1er mars 2016 :

- une remise maximale plafonnée à 10% sur le montant de ses émoluments, au-delà d'une certaine tranche d'assiette ;
- une remise jusqu'à 40% pour certains actes limitativement énumérés seulement, et portant sur des biens ou droits d'une valeur supérieure à 10.000.000€.

Notre office a décidé de pratiquer les remises suivantes :


1. Droit de la famille


1.1 Transmission d'entreprise (donation, donation-partage) bénéficiant du dispositif prévu à l'article 787B du Code général des impôts (Pacte Dutreil)

Article A. 444-67 : Actes relatifs aux donations entre vifs
Article A. 444-68 : Donations partages
Tranche d'assiette : De 5.000.000 EUR à 10.000.000 EUR
Taux de remise pour la tranche concernée : 10 % (remise maximale autorisée)
Tranche d'assiette : Au-delà de 10.000.000 EUR
Taux de remise pour la tranche concernée : 40 % (remise maximale autorisée)


1.2 Donation, donation-partage et donation-partage transgénérationnelle de biens non visés au 1.1

Article A. 444-67 : Actes relatifs aux donations entre vifs
Article A. 444-68 : Donations partages
Tranche d'assiette : Au-delà de 5.000.000 EUR
Taux de remise pour la tranche concernée : 10 % (remise maximale autorisée)


1.3 Partages

Article A. 444-121 : Partage volontaire ou judiciaire, avec ou sans liquidation de communauté, de succession, de société (autres que de sociétés de construction) ou d'association
Article A. 444-122 : Partage de biens indivis
Tranche d'assiette : Au-delà de 5.000.000 EUR
Taux de remise pour la tranche concernée : 10 % (remise maximale autorisée)




2. Négociation immobilière


Tarif de négociation charge acquéreur (tranches cumulatives) :

- de 0 à 100 000 € : 7% TTC,
- tranche supérieure à 100 000€ : 3% TTC (selon barème de l'étude en charge de la vente).



Valable jusqu'à décision modificative